Une ferme cynégétique c’est quoi au juste?

This post is also available in: English (Anglais)

chasse en enclos au cerf rouge de la ferme du chasseur

chasse en enclos au cerf rouge de la ferme du chasseur

Je viens de terminer le salon chasse et pêche de Montréal et je m’étonne toujours de voir comment notre industrie est peu connue. Si je vous dit pourvoirie, pisciculture ou encore ferme, vous savez immédiatement de quoi je parle. Si je vous dit: ferme cynégétique, là je dois en perdre plusieurs. Vous êtes tout à fait normal, les fermes cynégétiques sont mieux connus sous le nom de ferme de chasse ou enclos de chasse.

“Eurk! Chasse dans un enclos d’élevage, ce n’est pas de la vraie chasse.”

Mais là je vous entends dire…”Eurk! Chasse dans un enclos d’élevage, ce n’est pas de la vraie chasse.” Laissez moi vous décrire le concept et on en rediscutera. Le concept des fermes cynégétiques est simple. Certain éleveur ont choisit de commercialiser différemment leurs produits et plutôt que d’envoyer les animaux à l’abattoir, ils préfèrent le faire chasser sur place. Détrompez-vous, vous ne chasserez pas dans un pâturage. Les enclos de chasse doivent avoir un minimum de couvert forestier de 80%. De plus, ils sont beaucoup plus grand que des champs normaux. À la ferme du chasseur les enclos on 40 acres (800 pieds X 2000 pieds) et quand ça fait quatre heures que les clients cherchent leurs gibiers, ils trouvent habituellement les enclos assez grand. Autre point: la chasse est garantie, ça veut dire que vous retournez à la maison avec de la viande à coup sur. Finalement, étant donné que nous sommes des éleveurs de gibiers, vous n’avez pas besoin de permis de chasse pour venir à la ferme. Il est possible de chasser à l’année car si on envoyait nos animaux à l’abattoir, il n’y aurait pas de date à respecter. En plus, vous pouvez y chasser des espèces rares au Québec comme des daims, des cerfs sika, des cerf rouges ou des wapitis.

Toutes les chasses sont dites fines. On fait très rarement de la chasse à l’affût en enclos. Ça veut dire qu’on se déplace et on essaie de débusquer le gibier. Détrompez-vous, les animaux sont très farouches et peuvent se cacher facilement. Le temps de chasse moyen est de quatre heures. Encore un fois, le défis est d’obtenir un beau tir. Vous pouvez venir chasser avec l’arme de votre choix, arc, arbalète, fusil, carabine, tout est permis. Notez toutefois que pour abattre un cerf à l’arc ou à l’arbalète, il faut être patient et chanceux. La preuve, de tous les chasseurs de l’an passé, seulement un à réussi à abattre son cerf à l’aide d’un arc. Les autres ont opté pour la carabine en fin de journée. C’est vraiment différent pour le sanglier, qui est un gibier qui se prête bien à la chasse à l’arc ou à l’arbalète. Souvent, je me demande si ce n’est pas de la chasse plus sportive que d’attendre des heures un gibier sur un site appâté.

Vous n’êtes pas encore convaincu? Venez nous rendre visite…Il y a pratiquement toujours un responsable sur place. Il nous fera plaisir de vous accueillir pour vous faire visiter.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *